Ils ont tout dit sur le jeûne!

Le jeûne a déjà été utilisé avec succés dans divers pays Un grand panorama sur les possibilités thérapeutiques, étonnant!

 

Une très belle approche du jeûne

 

Le createur du sigle Jeûne et randonnéesPar le fondateur en France de Jeûne et randonnée, un must.

merien et le jeûne hygiénisteLa grande tradition hygiéniste.

la clinique du jeûne en Allemagne- Dr. Françoise wilhelmi de ToledoEcrit par celle qui dirige la clinique de jeûne en Allemagne. On rêve de ça aussi en France.

lützner, un précurseurUn des grands classiques!

Sophie_lacoste

Quand on a essayé, on est convaincu !

pdf

En libre accés, le livre culte du Dr. Shelton, fondateur de l’hygiénisme.

Bonne lecture.

´

En matière de santé, on a déjà la solution, c’est le jeûne!

Je pourrais vous dire tous les bienfaits que j’ai retiré des jeûnes que j’ai effectués, mais beaucoup  de livres ont été écrit à ce sujet (voir quelques titres ci-joint) et il ne me semble pas nécessaire de rajouter quelque chose encore. Notre médecine soigne les maladies, mais pourquoi ne pas rester plus simplement en bonne santé!! Le jeûne vous y aidera.
En Allemagne 15% de la population déclare avoir au moins une fois suivi un jeûne. Ceci représente quand même 1,2 millions de personnes!  En France plus de 5000 personnes font un jeûne chaque année !

Le jeûne s’adresse à des personnes en bonne santé, ayant une énergie vitale suffisante et capables de faire 3-4 heures de randonnée par jour.

 

Voici ce qu’en pensent ceux qui ont déjà jeûné:

Pendant le jeûne, on ne ressent pas la faim:

« On n’a pas faim durant le jeûne grâce à la préparation et aux randonnées. On se sent certes fatigué et plus lent à la fin, mais l’appréciation (…) de l’instant vécu prend une autre saveur. » Laurence R.

« Enfin j’ai pris conscience (comme tous les jeûneurs) qu’on n’éprouve plus la faim rapidement et qu’on peut vivre une période sans manger grand-chose. » Florence B.

Après le jeûne, on se sent en forme:

« J’ai fait un gros changement au niveau de l’alimentation et de mon activité, mon IMC quitte le “surpoids” pour rentrer dans le “normal” » Vincent J.

« Je vais bien, pas de fatigue, j’ai eu pendant 2-3 semaines un rythme de vie beaucoup plus calme que d’habitude et c’était une découverte, mon entourage a apprécié !! » Pascale H.

« Après le stage je me sentais beaucoup moins fatigué et encore actuellement, je me suis senti mieux dans mes pompes, moins anxieux, avec davantage de joie de vivre, est-ce dû aux vacances ou au stage? Un peu des deux je pense! » Emmanuel D.

« Nous allons beaucoup mieux. L’impression de lassitude constante que nous ressentions a disparu. Un mois après la fin du jeûne, nous sommes en pleine forme !! (…)Chose curieuse : nous ne ronflons plus !! » Armand B.

« Je me sens très bien, le jeûne me donne une nouvelle énergie qui j’espère durera aussi longtemps que l’année dernière. »Pourtant « mon retour à la maison a été très dur et la reprise aussi. J’étais très faible. (…)Je n’ai eu aucun problème lors de mon jeûne l’année dernière car j’étais plus en forme (…) Etre en forme avant de faire un jeûne. »  Marilou L.

Le jeûne remet en question nos habitudes alimentaires:

« Une prise de conscience sur ce dont mon corps à besoin (…) Même mes enfants 9 et 7 ans sont désormais attentifs à la fraîcheur, provenance et saisonnalité des aliments. » Samira M.

« Globalement plus détendue par rapport à la bouffe (…) et depuis mon retour, je pratique un “jeûne intermittent” de 12 heures (par exemple 20h30 – 8h30) qui me convient très bien pour l’instant. Je trouve que ça améliore nettement mon énergie. Et si j’ai un peu faim le soir, ou entre les repas, je bois un peu d’eau, ce qui est nouveau car je buvais très peu. Tout ça me va bien. » Thérèse F.

« Je suis revenue avec de nouvelles “bonnes” habitudes que je maintiens toujours aujourd’hui, à savoir privilégier les fruits et légumes dans mon alimentation (75% voir plus). Je ne ressens pratiquement aucune fatigue.
Je crois avoir perdu entre 5 et 6 kg avec la semaine de réduction alimentaire et le jeûne. A mon retour, au bout d’une semaine j’ai repris entre 2 et 3 kg, mais j’en ai reperdu 1 entre temps grâce à ma nouvelle hygiène alimentaire. »
 Delphine M.

« J’ai pu apprendre des choses par rapport à la façon de s’alimenter, et cela a changé ma façon de m’alimenter. Je fais encore plus attention qu’avant, notamment à manger plus de fruits et de légumes, à ne pas mélanger certains aliments »  Sophie W.

« Je suis beaucoup plus zen avec la nourriture » Myriam L.

« L’observation de la relation émotion et nourriture, surtout au travail, lieu sacré des biscuits et chocolat !!! » Laurence R.

En conclusion :

« Pour résumer, je conseille le jeûne comme une expérience unique et riche d’enseignement, qui doit être bien préparée tant en amont qu’en aval, qu’il vaut mieux la faire avec un groupe et que peut-être il ne faut pas en attendre des miracles, mais comme le moyen d’aller vers une prise de conscience d’une amélioration possible. » Florence B.

« Pour ma part je recommande à tout le monde de faire ce type de stage!!! » Emmanuel D.

« Ca remet l’état psychique en place, on se sent mieux et on comprend mieux le monde dans lequel on vit. » Olivier R.

« C’est un grand nettoyage du corps qui à notre âge en avait bien besoin. Le bénéfice direct en termes de bien-être est remarquable : pour nous c’est une renaissance ! » Annick B.

« Surtout une envie encore plus forte de prendre soin de ce bijou qu’est notre corps, je suis d’autant plus épatée  de ce qu’il est capable de faire après cette expérience singulière de jeûne. » Marion E.

« Cela a remis beaucoup de chose en questions. (…)Huiles essentielles : menthe poivrée pour remplacer le doliprane, ravinstara pour les rhumes des enfants, estragon pour les allergies à l’ambroisie de mon mari en remplacement du zyrtec ! » Emma M.

« C’est une expérience  à vivre…. qui surpasse tout récit.  C’est un cadeau pour notre corps, notre équilibre. » Marion E.

 

formular

Inscription en ligne

LogoFFJR

Nous respectons la charte de la fédération Jeûne et randonnées.

 

 

Contre-indications

  • Diabète
  • Grossesse
  • Allaitement
  • Traitements médicamenteux lourds
  • Anorexie
  • Boulimie
  • Hyperthyroïdie décompensée
  • Artériosclérose cérébrale avancée
  • Affection coronarienne avancée
  • Maladies tumorales
  • Décollement de la rétine
  • Insuffisance rénale ou hépatique
  • Amaigrissement extrême
  • Ulcère de l’estomac ou du duodénum
  • Maladies auto-immunes
  • Sclérose en plaques
  • D’une manière générale, énergie vitale trop faible!