La préparation au jeûne

Le jeûne se prépare physiquement et psychologiquement.

Sur le plan physique il s’agit de réduire peu à peu son alimentation pour « entrer » dans le jeûne d’une manière douce donc de diminuer peu à peu la fonction d’assimilation de l’organisme pour qu’il puisse se consacrer à l’élimination.

  • Environ une semaine avant le jeûne, commencez à supprimer tout ce qui est lent à digérer ou qui surcharge la fonction d’élimination:
    • les viandes et poissons
    • les œufs et les laitages
    • l’alcool et les excitants et stimulants
    • les féculents
  • Les 3 jours qui précèdent le jeûne, ne prenez que des fruits et des légumes crus ou cuits.
  • Le dernier jour, ne prenez que des jus de fruits ou de légumes. Pas de nourriture solide.

Ainsi, le travail d’élimination pourra commencer dès le premier jour du jeûne.

Le jeûne se prépare aussi psychiquement. Il faut se défaire dans la mesure du possible de tout ce qui nous surcharge habituellement et faire en sorte de ne pas être déranger pendant le stage par des soucis professionnels ou privés.

De même que les stages sont sans alcool, tabac ou drogue, ils devraient être sans portable, tablette, smartphone ou autre. Mais comme en toute chose il faut garder une juste mesure, il y a un Wifi dans le centre et vous pouvez vous connecter à Internet.

Après votre inscription nous vous enverrons un guide précis et détaillé pour organiser au mieux votre préparation au jeûne.

La reprise alimentaire

Elle fera l’objet d’une séance d’information pendant le stage. La reprise et surtout la reprise sans reprendre ses mauvaises habitudes est très importante.

Elle correspond à la préparation au jeûne mais dans l’ordre inverse. Il s’agit de remettre le système digestif en marche d’une manière progressive. Il faut néanmoins avoir en tête le type d’alimentation que l’on désire suivre à l’avenir.